Let op! Niet ondersteunde browser

De browser die u momenteel gebruikt is verouderd en ondersteunt niet alle technieken die wij gebruiken voor onze website.
Voor een optimale weergave en bezoekerservaring, adviseren wij het gebruik van een browser zoals Google Chrome (Download Chrome).

Dit bericht sluiten

Différence FSC® et PEFC ™

FSC et PEFC

Deux labels avec beaucoup de points communs, mais également des différences. FSC® a été lancé en 1993 lors de l’initiative des organisations environnementales de 25 pays où l’on a fait des accords en termes de gestion forestière durable. Deux ans plus tard, FSC® est née, cette organisation à but non lucratif, principalement orientée sur l’exploitation forestière tropicale à grande échelle n’est pas accessible à tous au début.

Les petits sylviculteurs européens ne sont pas repris dans ce groupe-cible mais ils veulent néanmoins prouver, par le biais de certifications, qu’ils appliquent les principes d’exploitation forestière durable. Le label FSC® est en outre trop cher pour ces petits intervenants. Pour cette raison, on lance donc PEFC™ en 1999, et les deux parties prévoient aujourd’hui les labels pour les petites et grandes forêts.

Label

L’inspection de PEFC™ et de FSC® est confiée à des instances indépendantes accréditées. Pour être accréditée, l’instance devra être admise par PEFC™ ou FSC®. SKH, Control-Union et SGS sont de telles instances.

WEBO doit en outre prouver qu’elle distingue entre les flux de grumes. Et ce par une certification CoC. [mettre un lien – voir texte certification CoC]

Différence FSC® et PEFC™

La différence entre PEFC™ et FSC® s’explique principalement par la façon de certifier. PEFC tire surtout son pouvoir des instances d’inspection fondamentales. En collaborant avec des inspections locales et en vérifiant si ces inspections locales satisfont aux exigences PEFC™, il est possible d’attribuer un certificat PEFC™ à une forêt. Les instances avec lesquelles on collabore sont par exemple SFI et SCA. Dans la littérature, cette façon de certifier est également appelée méthode de label « par le bas ».

Chez FSC®, l’on applique une vision « de haut en bas » pour analyser le marché. L’on détermine par pays la politique à mener. Si FSC® a préparé les standards pour cette politique, l’on examine par forêt si l’on peut satisfaire à ces critères.

Processus décisionnel

Le processus décisionnel des deux parties est également différent. La commission décisionnelle de PEFC™ comprend les neuf groupes d’intervenants. Aucun de ces groupes ne peut désapprouver ou approuver une décision à l’unanimité. Pas au niveau international ou par pays. D’un point de vue international, les groupes comprennent différents intervenants, dont des organisations de défense de la nature et environnementales, des peuples indigènes, des organisations sectorielles, des syndicats etc.

FSC® fait appel au principe d’Assemblée générale des membres, où les décisions sont prises par trois chambres. Les trois chambres qui regroupent ces membres représentent les trois piliers sociaux ; social, économique et environnemental.

L’objectif de PEFC™ et de FSC®

L’objectif de PEFC™ et de FSC® est le même, à savoir une politique forestière durable et son exploitation.  Ils espèrent ainsi conserver les forêts pendant longtemps et les préserver de la destruction. La politique de PEFC™ et de FSC® est basée sur trois piliers : social, économique et environnemental.

Le texte a été écrit à l’instigation des dépliants informatifs de NBVTFSC et PEFC 

Back to top
error: Deze content is beschermd